« Dernier coup de ciseaux », Marylin Abrams et Bruce Jordan

Dernier coup de ciseaux au théâtre des Mathurins dans le 8ème arrondissement (se joue jusqu’au 21 décembre)

Si vous aimez avoir le contrôle, si parfois vous n’êtes pas satisfaits des issues que proposent les auteurs dans les livres, alors cette pièce de théâtre est pour vous. Ah, et si vous adorez le Cluedo.
Dans le petit théâtre d’une rue bourgeoise, le public prend place dans un décor de salon de coiffure. Il se familiarise avec les personnages (avec des airs de Mlle Rose, Colonel Moutarde et autres Mme Leblanc): Romain Canard, coiffeur ultra-gay Yan Mercoeur, client producteur de TVfilms ou encore Hélène Degy, assistante coiffeuse aguicheuse et écervelée. La scène se passe et un assassinat se déroule à l’étage -imaginaire- du dessus: Isabelle Serzni, pianiste virtuose a été tuée chez elle. Les lumières se rallument, l’inspecteur de Police fait alors appel au public pour résoudre l’enquête. Et c’est le public seul qui parviendra à la conclusion, à l’épilogue de la pièce.  Chaque soir, le meurtrier changé, au gré des soupçons des spectateurs. Un moment de rire, de partage et d’intrigues, où les barrières sociales s’abaissent et tout est permis.

Vu lors de la pièce:  Un monsieur costard-cravate tout coincé en arrivant qui a hurlé de rire.
Entendu lors de la pièce: « qu’est ce qu’ils disent les pauvres là-haut? »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s