Les dix choses que vous ne savez pas sur votre facteur

2cv_la_poste

1- Quand il commence sa tournée, sa journée est presque derrière lui
Et oui, le facteur se lève à l’heure des poules. Avant de partir en chemin pour distribuer le courrier dans votre boite aux lettres, il faut le trier, et dans le bon sens s’il vous plaît. Et toute cette tâche fastidieuse prend du temps : il faut se concentrer, décrypter l’écriture des expéditeurs, et charger tous les colis dans la Kangoo. Alors, quand il prêt à décoller, il n’a plus qu’à.

2- Il ne s’habille pas comme il veut
Ce n’est pas comme s’il voulait se la péter avec son imperméable bleu foncé et sa petite casquette jaune. En même temps, il n’y a pas vraiment de quoi, il faut bien l’avouer. Mais l’uniforme est primordial dans sa mission quotidienne. Dans la conscience collective, le jaune et le bleu symbolisent ce médiateur social qu’est le facteur. Alors sans le petit pull, la chasuble ou l’imperméable, aucun moyen de le reconnaître.

3- Il vous connaît, et connaît vos habitudes
C’est dans ses gênes : le facteur est physionomiste. Il suffit qu’il vous ait aperçu une fois, et il aura saisi votre rythme de vie, et la façon dont vous fonctionnez. Du moins, pour recevoir votre courrier, colis ou autres lettres recommandées. Il sait aussi avec quelle pincette vous prendre, de par sa propre expérience ou celle de ses collègues. Oui car, entre facteurs, ils communiquent. « Là, tu feras gaffe, le chien est taré », « tu verras, ça pue chez eux », ou « elle, elle t’ouvre toujours en peignoir ». En bref, ils vous ont totalement cerné.

4- C’est la deuxième personnalité publique préférée des français
Derrière le boulanger, et devant le pompier ! Mieux que de sauver des vies, le facteur vous apporte vos factures, vos convocations au tribunal, mais aussi vos fiches de paye, vos cartes postales ou encore vos lettres d’amour ! Très normal qu’on lui porte un attachement particulier. Après tout, c’est un peu comme un ange gardien.

5- Chaque matin, il monte et descend de sa voiture en moyenne 300 fois ; un vrai sport.
A la clé, des abdos en béton, des courbatures au début, une vraie endurance au bout d’un mois. Un athlète en somme, même si ça se voit pas derrière l’imperméable de Bibendum qui lui sert de signe distinctif. Dans la conscience collective, on pense souvent qu’un facteur en voiture se la joue pèpère. Mais il faut pas se leurrer : à chaque boite, ou quasiment, il faut descendre de la voiture. « C’est le jeu ma pauvre Lucette », comme il vous répondra.

boite-aux-lettres-lille

6- Il n’a pas tout son temps
…Pour ne pas dire qu’il joue une course contre le temps chaque jour qui passe. Il suffit de cinq minutes de perdue chez un client pour lui décaler sa tournée.

7- S’il se sert de son klaxon, ce n’est pas méchant
Non, il ne s’excite pas dessus pour vous casser les oreilles ou vous agresser. Seulement pour que vous réagissiez au lieu de courir au bureau de poste chercher ce qui vous appartient. Rares sont les sonnettes qui fonctionnent, alors le bon coup de klaxon qui réveille est encore le moyen le plus efficace. Pas de quoi se froisser.

8- Ce n’est pas qu’il n’aime pas votre chien, mais c’est que votre chien qui ne l’aime pas
Le facteur le sait et saura le prouver par A + B : un chien, quand il voit un facteur, a envie de le manger tout cru. Imaginez alors le nombre de fois qu’un facteur risque sa vie au cours d’une tournée.

9-Il fait des manœuvres avec sa Renault Kangoo comme personne
C’est une règle d’or : la voiture jaune d’un facteur passe partout. Même dans les recoins très petits, le but étant toujours d’économiser ses pas et son énergie. La marche arrière n’a aucun secret pour lui, et le demi-tour se fait sans peine, sous l’oeil amusé des passants, d’une main ou d’un doigt. Il peut même faire plusieurs choses à la fois (c’est même vivement conseillé pour être le plus efficace possible) : conduire, bien conduire, attraper le courrier du client suivant, et vérifier la suite des colis ou des lettres recommandées.

10-Il ne veut que votre bien
C’est le point le plus improbable. Non, il ne cache pas votre courrier ou votre colis dans un coin du centre de tri. Son but, c’est que chacun récupère ce qui lui appartient. D’une part, ça lui en fera moins dans sa camionnette, et d’autre part, tout le monde sera content. C’est donc tout à fait normal qu’il soit alors arrangeant, courtois et gentil. That’s what he does.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s