À Bordeaux, c’est méga beau

IMG_0621Je n’avais jamais pris le temps de faire un article sur ce grand classique : Bordeaux, la dense et majestueuse cité du vin, près des belles plages des Landes. La ville donne une tonalité urbaine tout à fait délicieuse à des vacances. On se balade, on boit, on mange, on fait du shopping. Les visites culturelles sont également de plus en plus nombreuses. Bref pas de quoi s’ennuyer. Quelques basiques ci-dessous pour les bordelais novices…

Pour accompagner son verre de vin rouge
• le Magasin général, bistrot de Darwin
• Horace (40 rue Poquelin Molière)
• Le restaurant panoramique de la Cité internationale du vin, pour les plus grosses bourses…

Boire, boire, boire
• Le bar à vins où l’on mange sur le pouce bien français : Wine more time (8 rue Saint-James)
• Le bar cubain bondé où il y aura toujours de l’ambiance : Calle O’cho (24. rue Pilliers de Tutelle)
• Le bar sympa qui se métamorphose selon l’ambiance : Café Brun (45 rue Saint-Rémi)
• La valeur sure des guinguettes : la Guinguette Chez Alriq (port Bastide), en face du hangar Darwin. Une belle et grande guinguette qui propose l’été des concerts de qualité.
• Sinon pour un petit thé, il y a TamateBako (rue Saint-James)

Bordeaux #capitaledushopping
Difficile de rester riche quand on va en week-end à Bordeaux
. Quelques adresses pêle-mêle en centre-ville Chez la petite Bordelaise (6, rue Saint-James), Mint Bazar (48, rue du passage Saint-Georges), Bonendroi (19, rue Saint-James). Pour les livres, allez chez Mollat, une institution bordelaise où on peut rester des heures. Sinon, la Promenade Sainte-Catherine est le dernier centre commercial à la mode !
Les puces de Saint-Michel valent également le coup pour chiner sous le soleil de petites merveilles le dimanche matin (aussi accessible mais moins important le mardi, le jeudi et le vendredi).

Pour un peu de culture…

• Ne pas manquer le CAPC, le centre d’art contemporain où les expositions sont nombreuses, le lieu complètement sublime et les visites commentées passionnantes.
• La Cité internationale du vin est devenue, depuis son ouverture récente, le passage obligé quand on vient à Bordeaux. Si vous n’avez pas le temps de faire de visite (comptez 2 à 3 heures et environ 25 euros l’entrée), promenez-vous juste dans son hall, ses restaurants et la boutique. Déjà, ça vaut le coup !
• Le Hangar Darwin est le tiers lieu de référence en France. Tous les hangars à l’abandon ont été réhabilités : bureaux, espaces de coworking, restaurants, bars, établissements scolaires hors contrats, lieu de festival… Des visites sont proposées très régulièrement pour ne rien manquer de ce site incontournable. Sinon, c’est accessible à tous, tout le temps, pour venir jeter un coup d’oeil.

À ne vivre qu’à Bordeaux

• Patauger en fin d’après-midi dans les miroirs d’eau devant la place de la Bourse
• Prendre un café au restaurant panoramique de la Cité internationale du vin
• Se frayer un chemin et se déhancher au Calle o’Cho (24. rue Pilliers de Tutelle)
• Manger un cannelé (privilégiez la Toque cuivrée ou Baillardran) sur le pouce dans les rues de Bordeaux
• Faire une dégustation de vin dans les nombreuses institutions ou bars qui le proposent…
• Prendre la tangente vers Cap Ferret, Arcachon ou Lacanau, juste pour la journée
• Se délecter d’une glace à la Fabrique givrée (25, rue du Pas-Saint-Georges)

Publicités