À Caen, tu prends du bon temps

IMG_0756Même si j’ai une petite préférence pour Rouen, il faut l’avouer (j’espère que les Bas-Normands ne seront pas froissés…) (d’ailleurs, je dois écrire sur Rouen mais ça mériterait d’y retourner pour être au niveau!) (stop les parenthèses là), Caen c’est une ville à taille humaine avec un centre-ville mignon tout plein. Il y a des étudiants, des bars, des petits restaurants, des petites boutiques sympas. Bref de quoi passer une bonne journée et plus si affinités.

Pour manger (le plus important)
• Safran (11 rue Saint-Sauveur), le meilleur kebab de France. Ca paye pas de mine comme ça mais c’est archi-bon! Et c’est même pas donné à tout le monde de manger le meilleur kebab de France.
• Changshou (20 rue Demolombe) : les spécialistes des nouilles et soupes chinoises. L’accueil est particulier (je vous laisse la surprise) mais c’est une tuerie pour trois francs six sous.
• Keys and co (avenue du six-juin), une bonne adresse pour bruncher
• Pizzeria Amalfi (rue Saint-Jean) une valeur sure !
• Si vous êtes en manque d’inspiration, rendez-vous dans le quartier Vaugueux.

IMG_0754

Pour boire un p’tit coup, les adresses sont nombreuses, les voici pêle-mêle : Au chat perché (place Saint-Sauveur), L’Hydropathe (rue Saint-Laurent), le Préau (rue Arcisse-de-Caumont), El Camino (rue de l’Eglise de Vaucelles), les Déserteurs (rue de Géôle). 

Quelques bons plans shopping :
• Lula (41, rue Froide)
• Storage (25 rue Ecuyere)
• It shop (2, rue Froide)
• Heula (7, rue Froide)
• Shanti light (5, rue aux fromages)
• Chez L (26 rue Froide)
• Sonic records (43 rue de Bras) super disquaire !

À visiter :
• Le château de Caen : plusieurs sites sont cachés dans le château, dont le Musée de Normandie et le Musée des Beaux arts. Certaines parties sont payantes, d’autres sont gratuites. Une balade permet également de faire le tour !
• L’Institut Mémoires de l’édition contemporaine (IMEC) est un véritable trésor. L’Institut rassemble les archives du secteur de l’édition et de la littérature. Les expositions et les actions culturelles sont riches et nombreuses.

À vivre à Caen :
• Boire de l’embuscade : c’est THE cocktail de Caen. Orelsan se souviendrait de son passage dans la ville grâce à ce breuvage, mélange à base de sirop de cassis, de vin blanc, de calvados et de bière.
• Aller voir des concerts au Cargö, scène de musiques actuelles locale
• Flâner et profiter du port de Caen