Bangalore, on adore

Comment prendre un bon bol de modernité dans une Inde parfois conservatrice et traditionnelle ? Comment faire une cure d’alcool quand on ne boit que de la coco depuis plusieurs semaines ? Comment prendre également une bouffée de pollution puissance 1000 lors d’un énième embouteillage ? Comment faire du shopping en mini-jupe et assister à un concert sur un rooftop ? Bangalore peut répondre à toutes ces envies.

Situé en plein centre du pays, entre le paisible Kerala et la turbulente Chennai, la ville « champignon » s’est vue prendre de l’importance soudainement lorsque plusieurs grosses entreprises ont décidé d’y poser leurs valises. Paradis des jeunes générations indiennes, en mal de sorties et de loisirs, Bangalore permet facilement de monter en haut d’un building de luxe et d’y redescendre sur les fesses, dégringolant quelques mètres plus loin dans l’Inde profonde.
Alors, comment cerner Bangalore ?!

DSCN0183

KR Market

Prendre un bain dans le futur
Vous n’en verrez pas partout, en Inde, des quartiers d’affaires aux vitres lavées, avec fausse copie de l’Empire State Building et des centres commerciaux lunaires. C’est d’ailleurs ce que les guides de voyage vanteront de Bangalore. Passage obligé par UB City, paradis du luxe (et quand on dit luxe, on dit Vuitton, Lancel, Rolex etc…) et du bling bling, qui brille de loin tellement ce joyau d’architecture (il faut bien l’avouer) dénote avec l’environnement extérieur.

IMG_0727

UB City

Chiner comme jamais
Les rues commerçantes sont le nerf de la ville. Si MG Road et Brigade Road vous paraissent trop similaires aux rues occidentales (avec leurs trottoirs et leurs shops entassés les uns sur les autres), vous trouverez votre bonheur à Commercial Street et ses rues adjacentes. La négociation ici est de rigueur, à pratiquer absolument pour être tendance !

Saisir l’Inde jusque dans ses clichés
Le Bangalore Palace est sans doute le monument le plus touristique du coin. C’est en réalité la pièce rapportée de l’univers des Maharajas Indiens en Inde du Sud. Et si les temples hindous ne manqueront pas, privilégiez le célèbre Shiv Mandir qui est un manège à lui tout seul. Temple kitsch de l’hindouisme, il vous donnera accès aux secrets de la religion via un petit musée, puis vous offrira l’opportunité de prier, vous aussi, à votre propre manière : jet de pièces dans l’eau, offrandes de bougies ou d’encens. Vous ne le regretterez pas… au moins pour le côté insolite de l’endroit.

IMG_0674

Faire la fête comme si c’était la dernière
Bangalore a ses propres quartiers festifs, où l’alcool ne sera pas un problème, que ça soit cocktails ou verre de vin ! Tentez Church Street, en plein centre, avec notamment le Blue Frog (salle de concert), Bierre Republic (avec son rooftop plutôt sympa) ou encore the 13th Floor (dans la tour Barton tower) qui possède un bar très design avec ambiance intimiste. Indira Nagar, s’il est un peu excentré, est le nouveau quartier tendance de la ville. Il compte de nombreux bars comme The Humming Tree (salle de concert), mais aussi the Monkey Bar ou encore the B-Flat.

IMG_0689

Le Blue Frog, #3 Church Street

 

Partir en quête du paradoxe
Malgré elle, Bangalore nous rappelle à tous les coins de rues qu’elle reste l’Inde, avec son art de vivre, ses forces et ses limites. Outre les buildings et le dynamisme infatigable de la ville, des petites pépites indiennes se glissent dans certains points névralgiques de la capitale du Karnataka. C’est le cas du célèbre marché aux fleurs, nommés KR Market et surnommé City Market, où se vendent chaque jour des milliers de fleurs (mais aussi de légumes, fruits et toutes sortes de choses). En bordure de route passagère, il faut pénétrer dans l’arène et se frayer un chemin tant bien que mal pour profiter du spectacle. Peu de mètres plus loin, elle se tient là : l’entrée impressionnante qui mène, en sous-sol, au marché aux fleurs, aussi immense et grouillant qu’odorant. L’expérience se poursuit au-delà du marché, dans le quartier Chickpet, où les boutiques de gros se succèdent.

Si elle était loin de se douter qu’elle deviendrait en vogue dans le top des villes indiennes, Bangalore se mue et évolue à vitesse grand V tout en conservant sa marque de fabrique et en sachant d’où elle vient. Du cœur de l’Inde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s