Ubud te met dans un bon mooooooood

On a tous et tout le temps envie de vacances. Non, c’est vrai ! Pendant les vacances, on a tous envie de décompresser, manger, bronzer, boire faire du shopping, prendre des photos de nous dans des endroits incroyables, faire la fête… et tout cela avec un soleil inconditionnel et sans trop se ruiner. Et bien, c’est possible. Oui oui, il suffit de venir à Bali.

Si le paradis avait un surnom, ce serait celui-ci… D’ailleurs cela n’est pas pour rien que l’on l’appelle l’Île des Dieux. Devenue très touristique ces dix dernières années, Bali rassemble tout ce dont un vacancier a besoin et peut espérer de ses congés : un coût de la vie moindre, de la chaleur (mais pas intenable non plus), de belles plages, un centre plus pittoresque, des activités à faire, une culture différente et donc un dépaysement et une gastronomie appétissante.

Comme point stratégique et central, Ubud, le cœur culturel. Il n’y a pas la plage, certes, mais il y a les restos, les bars, le shopping, l’architecture traditionnelle, les rizières et le cachet mystique. En bref, un havre de paix à tous les coins de rue… même s’il est bondé par les touristes. Depuis qu’Elisabeth Gilbert y a mis les pieds et qu’elle en a tiré son bestseller « Eat Pray Love », et que Julia Roberts y est aussi venu trainer ses galoches pour l’incarner dans le film du même nom, les âmes en peine mais aussi les couples en lune de miel ou encore les familles viennent trouver des vacances parfaites. Pour remplir les cases du séjour authentique à Ubud, suivez le guide…

Pour en prendre plein les mirettes :
-Ubud Palace (Jl. Raya Ubud, Ubud, Kec. Gianyar), qui est l’ancien palais d’Ubud, dont l’architecture est typique. Entrée libre.
-Monkey Forest (JL Monkey Forest), l’attraction d’Ubud, sans aucun doute. Forêt pittoresque, dans laquelle des centaines de singes ont pris leurs quartiers, et qui sont gavés par les touristes en bananes. Du coup, ils se croient tout permis et font autant de calins que de vols. Certains vous feront même peur alors gare à vous et vos affaires. Entrée : 30 000, et 20 000 pour les bananes.
-Banco Museum (JL Raya), le museum du style Renaissance made in Bali.
-Agung Rai Museum (JL Hanoman, le musée des arts balinais, magnifique pour son architecture et son jardin notamment. Prix : 80 000 l’entrée
-Rizières (lieu dit « Desa Pekraman Tegallalang »), petit coin de paradis vu sur les cartes postales qui s’offrent à vous, en vrai cette fois ! Possibilité de marcher dans les rizières… Entrée dans le lieu-dit : 10 000
-Temple Goa Gajah (Bedulu), temple pittoresque qui a beaucoup d’influence pour les Balinais. Prix : 15 000 l’entrée
-Temple Gunung Kawi (Tampaksiring), le temple le plus sportif que vous aurez à affronter. Il se trouve enfoncé dans les rizières et donc pas d’autres choix que d’y descendre, puis de remonter… Prix : 15 000 l’entrée
-Temple Tirta Empul (Jl. Tirta, Tampaksiring), temple impressionnant dans lequel les Balinais se lavent pour se purifier de leurs pêchés. Le bassin ressemble surtout à une grande piscine qui peut s’avérer être un bon plan en cas de grosse chaleur. Prix : 15 000 l’entrée

Quoi faire de ses journées (à part ne rien faire) :
-Se faire masser. Oui partout, n’importe quand et pour tous les prix : de 3 euros à 20 euros, il sera possible de se faire masser « à la Balinaise » mais aussi se faire faire des massages plus basiques. Exemple de spa : Mai Malu Spa Organic (JL Goutama) 95 000, le massage traditionnel d’une heure
-Foot reflexology (Dewi Sita, centre d’Ubud), pour une relaxation des petons après une journée de marche // www.refleologybali.com
-Yoga et méditation. Des fervents pratiquants traversent la Terre entière pour venir pratiquer à Bali. Alors, ce sera l’endroit où essayer. Exemple de centre : White Lotus Yoga & meditation Center (JL Kajeng 23)
-Voir un gourou. Et oui, car Bali c’est aussi le côté mystique de l’Asie. Les médecins-voyants, qui font le charme et la réputation de l’île (et notamment avec Ketut Liyer, les initiés comprendront) ne manqueront pas à l’appel, à condition de se faire bien conseiller, et d’y mettre le prix. (Au fait, Ketut Liyer a pris sa retraite maintenant…)
-Cooking class, cours de marché puis cours de cuisine et enfin dégustation conviviale… un concept qui se développe de plus en plus à Ubud. Exemple : Paon Bali Cooking Class (Laplapan Village)

Où se délecter d’un sommeil réparateur :
-Sudiana House (croisement Dewi Sita et Goutama JL), charmantes chambres chez l’habitant, très bien situé petit déjeuner succulent et bon accueil. Environ 17 euros la nuit
-Duana Homestay (JL Sri Wedari), autre chambre d’hôte bien réputée avec piscine pour 15 euros la nuit
-Ubud Hanging Gardens (Desa Buahan Desa Payangam, Gianyar), magnifique hôtel avec piscine suspendue dans les rizières. Une expérience à part entière

Où manger Balinais :
-Wareng Bernadette at Toko Madu (JL Goutama), les meilleurs Mie Goreng (nouilles) et Nasi Goreng (riz) d’Ubud, certains vous diront…
-Soma Organic High Vibe (JL Goutama), un restaurant branché rempli de bobo high qui sert de la nourriture organique
-Batan Waru (JL Dewi Sita), la brasserie cosy et romantique d’Ubud, la valeur sure
-Crêpes confiture (JL Goutama), une petite initiative made in Bali, avec une passion pour la crêpe française et les confitures J
-Buruté Café, le bar branchouille qui fait aussi des supers burgers
-Kebun Bistrot (JL Hanoman), quand la cuisine française inspire des Balinais
-The Seeds of life (JL Goutama), rendez-vous des âmes en peine venues chercher des réponses dans ce café… j’en dis pas plus

Où boire de la Bintang (mais pas que) :
-Café Lotus (JL Raya), incontournable, logé sur les bords du temple Pura Taman Saraswati
-Napi Orti (Jalan Jembawan), une adresse un peu rock n roll
-rendez-vous doux, (Jalan Jembawan 12), café littéraire tenu par des français
-Mingle (JL Dewi Sita), bar sympa avec des happy hours intéressants
-Petani (JL Hanoman), salon de thé très chic à l’architecture remarquable

Café Lotus

Café Lotus

Où dépenser ses Rupiah :
-Far East Fine Arts (JL Dewi Sita), la petite boutique d’une créatrice toute mimie. Des prix abordables et un cadeau qui fera plaisir à coup sur
-Gautama Grove (JL Goutama), un concept store girly avec de bonnes idées
-Sasi (JL Kajeng), une boutique de fringues un peu en retrait de la jungle du marché
-Marché (en face de l’Office de tourisme, JL Monkey Forest) pour les très bonnes affaires (négociation obligatoire) / rue piétonne JL Karna
Pour un marché traditionnel, destiné aux locaux, se lever vers 5h du matin. A 7h, tous les stands changent et deviennent des attrapes touristes experts en la matière
-Zabaglione (JL Hanoman), boutique adorable, concept store avec bijoux, sacs et mêmes tatouages éphémères
-Sisi+ Nanan (JL Hanoman), qui regroupe deux marques de sacs à main et pochettes (site web : www.sisibag.com et www.e-nanan.com)
-Puspita (JL Hanoman), du textile avec des motifs sympas

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s