Limoges… tu déroges

Limoges. Bon, il faut l’avouer, dans les idées reçues, ce n’est pas forcément une destination qui vend du rêve. Et pourtant, la ville a son petit charme : ses maisons en colombage, sa rue de la soif, ses petits commerces d’anthologie, sa campagne profonde à deux pas…

Voici la liste des immanquables, si vous vous retrouvez coincé dans cette Haute Vienne sauvage.

Pour admirer Limoges
– Les musées sont gratuits alors pourquoi ne pas s’extasier devant les archives du musée de la Résistance, ou les oeuvres du musée de l’Évêché et du musée des Beaux Arts ?
-La Cour du temple, qui fait la jonction entre la rue du temple et la rue du Consulat. Petite placette qui était le refuge de la noblesse limougeaude autrefois.
-L’église St Michel des Lions, qui a, il faut le dire, beaucoup de charme
1 place Saint Michel

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour manger à la limougeaude
Mamie Bigoude, le premier de la chaîne farfelue ! 6 Rue Charles Michel (rue de la soif)
-Chez Nous, le restaurant de l’un des vainqueurs d’un Diner presque parfait. En terrasse ou dans ce loft aménagé, la cuisine y est délicieuse et l’ambiance très conviviale.
14 bis boulevard de la cité
Tripes & Cie, pour les amateurs de chair fraîche ! Pour déguster sur place ou emporter
15 rue Haute-Vienne
Ze Chantier, décor surprenant, cuisine raffinée, 4 Cours Jourdan
-Et Bianca, c’est le restaurant de la femme de Bernard (voir « Chez Bernard », plus bas). Prix très raisonnable et bonne ambiance   6 place de la cité

photo 3 (2)

Mamie Bigoude

Pour boire comme un trou
-La Bibliothèque, pas toujours réputé pour la cuisine, ni l’ambiance. Mais le décor est chouette : il s’agit de l’ancienne bibliothèque municipale, qui a été réhabilitée en bistrot.
7 rue Turgot
-Chez Bernard, le classique ! LA valeur sure de Limoges.
2 place de la cité
-L’Irish Pub l’Irlandais, sur une petite place bien sympa, avec pas mal de bières sympa à la carte
2 rue Haute Cité
-Pour entamer sérieusement les festivités, rendez-vous « rue de la soif » (rue Charles Michel) :
Contrairement à ce que vous dirons les générations des quarantenaires (« trop bien ce bar ! Tu rentres seul, tu ressors à 15! »), le Blue Banana, il vaut mieux pas tester. Par contre, le Barouf ou Les parachutistes belges feront très bien l’affaire.
-Comment venir à Limoges sans goûter la bière Michard, la bière du coin ? Ca se passe au 39 allée de Faugeras
-Pour une ambiance totalement lounge, choisissez Le Cube, dans un style épuré et design.
35 rue des Combes
-Le bar à vins par excellence, c’est au Comptoir de Bacchus à Limoges.
3 rue des filles notre dame
-Pour une ambiance très sympa, allez boire des verres à l’Andromède, le bar gay de Limoges, 16 rue des petites pousses

Pour se prélasser
-Le jardin Botanique, au départ de la place de la cathédrale. Havre de paix limougeaud.
-Le Salon de thé-galerie d’art Les enfants ont grandi
3 rue Ferrerie
-Le bar à jeux de société (jeux de geek) Gorakou, 3 rue Haute Vienne. Les boissons sont à 1,5 euros!
-Le lac de Vassivière, à 45 minutes de Limoges en voiture. C’est un peu le Lockness du coin, sauvage, imprévisible, à voir sous tous les temps.
-Le lac de St Pardoux, le lac loisirs de la Haute-Vienne, à défaut de ne pas avoir la mer.
-Les bords de Vienne, avec tous ses ponts datant de Mathusalem.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour sortir à la limougeaude
La Fourmi ! La Scène des musiques actuelles du coin. Petit théâtre en bois réaménagé, la programmation est de qualité et l’ambiance irréprochable. Incontournable, cette adresse.
3 rue de la Font Pinot
-L’Opéra / Grand Théâtre
48, rue Jean Jaurès
– Le Lido, cinéma d’art et d’essai
3 avenue du Général de Gaulle
-Les nombreux centres culturels, qui abritent un large choix de concerts et de manifestations culturelles
-L‘Insolite, le nouveau lieu de la night à Limoges-beach. L’architecture est sympa, l’accueil aussi, les cocktails aussi. Et à partir de 22h30, le DJ commence à s’amuser avec les platines. Bref, à tester ! 27 Cours Jourdan

Pour chiner à la limougeaude
-Le bouquiniste « Un livre pour voyage », 10 rue Haute Cité.
-Le disquaire associatif hipster Undersounds (vente de vinyles) 6 rue de Gorre
-La maison du fromage, 14 rue Ferrerie, le fromager typique quoi
-BD rêve, librairie de BD, 19 cour du temple
-Le disquaire, ancré dans les murs de Limoges : Point Show. Situé au 6 rue Elie Berthet, Bruno vous accueille et vous conseille. Un vrai disquaire, c’est tellement rare de nos jours qu’il faut les chouchouter
-La maison du papier. L’histoire raconte que la maison du papier était là, et que Limoges s’est construit autour. Bref, incontournable. 7 rue Ferrerie
-Les bêtises de mademoiselle est une petite boutique pour les filles, dans laquelle il est possible de fabriquer soi-même ses bijoux et accessoires. On y passe du temps, et c’est sympa. 11 rue Elie Berthet

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Une réflexion sur “Limoges… tu déroges

  1. Bravo ! Super article sur Limoges, c’est tout a fait ça ! C’est très bien fait. La « journaliste » est nickel ! Je serais ravis de la rencontrer…et boire un verre avec elle…je voudrais rajouter que Limoges peut être fier de quelques nom comme: Limoges CSP, LEGRAND, la Pataterie, Mamie bigoude, Madrange,…et bientôt, une nouvelle marque, « la cuisine d’AnJeL »…a suivre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s