Rabat te surprendra

Quelques jours avant de partir à Rabat, j’avais lu que la capitale marocaine était l’une des villes les moins attractives du monde. Qu’il n’y faisait pas « bon vivre ». Une fois sur place, j’ai compris que c’était tout l’inverse ! D’ailleurs, depuis, je ne croise que des articles disant que la ville est « tendance » et est « une bonne alternative à Marrakech« . Tendance oui, par contre aucun rapport avec Marrakech selon moi !

La capitale possède une médina authentique (mystérieuse, bien conservée et commerciale), des joyaux du patrimoine peu nombreux mais d’une qualité rare, ainsi qu’une nouvelle ville dynamique et surprenante. J’ai vécu trois jours extraordinaire à Rabat, loin des sentiers touristiques, accueillie par un peuple marocain toujours plus généreux. Facile de se faire des amis à Rabat. Le mieux, dans cette capitale éclipsée par Casablanca, c’est de se laisser porter.

Pour jouer les touristes
• La Kasbah des Oudayas : petite Kasbah nichée sur une colline, à côté de la médina, surplombant le front de mer. Petite ville bleue, résidentielle et historique, elle se visite avec beau temps, en regardant bien les détails et observant les gens qui y vivent. Beaucoup sont des expatriés ou de la famille du Roi. C’est la seule fois où j’ai fait travaillé un guide local qui attend devant l’entrée de la Kasbah, de peur de passer à côté d’une ruelle. Attention à bien négocier le prix avant de se faire entrainer. Finissez la visite au Café Maure avec un thé à la menthe et quelques pâtisseries.
• Le Mausolée Mohammed V, tombeau royal situé à une extrémité de la ville.
• La tour Hassan, qui vaut vraiment le détour ! Cette tour n’est autre que le minaret d’une mosquée inachevée. Plusieurs légendes urbaines tournent autour de cette tour. L’endroit est en tout cas très solennel. Les deux gardes qui sont à l’entrée constituent également l’attraction touristique du coin.
• Le Musée d’art moderne de la ville est tout neuf et plutôt impressionnant. Si sa muséographie et le choix des collections se discutent, il a le mérite d’exister et de présenter un grand panel d’artistes marocains émérites dont on ne connait que peu le nom en France.
• Le Chellah, jardin abritant une ancienne citadelle romaine et une nécropole mérinide. Indispensable à votre visite. Petit plus : les nombreux chatons sauvages et les cigognes.

Pour jouer les marocaines tendances 
… Pourquoi ne pas faire du shopping ? Pas de Zara en vue mais des souks plutôt sympas en perspective. La rue des consuls dans la médina de Rabat ravira tous les adeptes de ce genre de shopping. Salé aussi (la ville d’a côté) a ses souks spécifiques, notamment le souk Kissaria (pour du tissu) et le souk Laghzal (l’un des plus vieux du Maroc).
Pour des boutiques plus modernes, rendez-vous dans le quartier des Nations Unies dans la nouvelle ville.

Pour profiter de la gastronomie marocaine :
À Rabat, on mange ! On mange même bien. Quelques adresses incontournables :
• El Bahia (Bab Lbouiba، 4 Avenue Hassan II), de bons plats marocains pas chers.
• La Menora (5 Rue er Riyad), excellente adresse pour la cuisine marocaine
• Le Georges, restaurant français (5 Rue Oued Baht)
• Il Giardino, restaurant italien (2 bis, Avenue Ahmed Lyazidi)
• Chez Mamima, petit boui boui au fin fond du souk de Rabat… (Rue Lalla Oum Kenabech), le couscous du vendredi midi vaut carrément le détour !

Pour se poser et boire un coup (parfois écouter de la bonne musique)
• Le Café Renaissance (269 Avenue Mohammed V) est un rendez-vous incontournable de la jeunesse de Rabat. Souvent des concerts que ça soit en semaine ou le week-end.
• Le Café Maure (à l’entrée – ou la sortie- de la Kasbah des Oudayas), un incontournable du voyage
• Pour un verre d’alcool dans une ambiance typiquement marocaine, rendez-vous au Terminus (286 Ave Mohammed V). Pas beaucoup de femmes à l’horizon mais des patrons sympas.
• Enfin, pour les longues soirées déchaînées, l’Amnésia (Rue Monastire) reste la discothèque la plus sympa du coin

Attention : La ville de Salé, située juste à côté de Rabat (accessible en tramway) est très particulière. Ce n’est pas la même ambiance qu’à Rabat. Beaucoup de Marocains vous diront de ne pas y mettre les pieds (en tout cas pas le soir!). Cette médina, beaucoup plus ancienne avec une architecture vraiment remarquable, a son charme, mais il est vrai qu’elle fait un peu « laissée à l’abandon ». En sachant ceci, ne soyez donc pas étonnés d’être un peu dévisagé si vous arpentez la médina. Je vous conseillerai quand même d’aller voir, de ne pas manquer les souks et la Médersa mérinide qui est magnifique et trop oubliée. En journée, tous les jours, sauf le vendredi

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s